L'impact du baril de pétrole sur le litre d'essence

Publié le par citoyen élenthere

Grosso modo, le prix du litre d'essence (super sans plomb) tient compte de la TIPP (environ 0.6 euro/litre), du prix du baril, de la TVA et du coût de distribution et de raffinage.

Le prix du baril influence entre 25 et 30% le prix du litre. En ce moment le baril tutoie les 95 dollars. Cette hausse est certes saisonnière mais est aussi liée à la faiblesse du dollar. Il y a 18 mois, le baril était à 66 $ avec un euro à 1,2 $. (soit le baril à 55 euros). Aujourd'hui l'euro est à 1,45$ ce qui fait le baril à 66 euros.

Cette hausse du prix en euro de 19% se traduit par une hausse de 5,5% du prix de l'essence, soit 7 centimes à la pompe. (1,34 euros soit 8,80 francs).

En revanche, l'impact sera un peu plus important sur la facture de gaz et de fuel qui sont indexés sur le pétrole.

Comme les autorités ne peuvent guère influer sur les marchés (je ne suis pas sûr que la restauration de la TIPP flottante serait aussi efficace qu'il y a 6 annnées), elles espèrent que cette simili "taxe carbone" aura pour effet de modifier le comportement des individus. 

Rouler moins, mettre du double vitrage, chauffage au bois...

On sait que les recettes de la TIPP baisse, qu'en sera-t-il sur la consommation du gaz ou du fuel ?

Toutefois, la source la plus forte d'économie se trouve chez les plus gros pollueurs: les américains. Car sur leur litre d'essence et de fuel, la hausse de 40% du pétrole est quasiment entièrement répercutée. En effet, la taxation de l'essence est faible aux USA et l'effet amortisseur de l'Euro ne leur bénéficie pas.

Commenter cet article