Radar : un beau cadeau pour l'Etat (450 ME)

Publié le par citoyen élenthere

Il y'en a qui bossent toute l'année, jour et nuit et y compris les soirs de réveillon: les radars automatiques.
Mais à quoi sert l'argent récolté ?

Contrairement à ce qu'anonçait Robien, 
http://www.lepermis.com/newsletter/Lettres_Info/contenus0502/chat_securiteroutiere.pdf
les recettes ne servent pas qu'à payer de nouveaux radars et les permis pour les jeunes.

Depuis l'an passé et l'année prochaine cela va continuer, cet argent sert à toute autre chose que la sécurité routière, il est trés utile à l'Etat pour boucler son budget ET pour financer les collectivités locales. 
Explication de ce tour de passe-passe:

D'abord, voici ce que rapportent les radars (en millions d'euros)
 

2003

2004

2005

2006

2007

Montant total des amendes radar

4.8

106

204

349.8

416


Voir http://www.assemblee-nationale.fr/13/rapports/r0276-tii.asp  et son article 16  (codifié article 40 loi finances 2008)

En 2008, on attend 450 Meuros. Une fois payés les nouveaux radars (pour en avoir 1000 fin 2008 pour la vitesse et bientôt des radars permettant la sanction automatisée du non-respect des feux rouges) et le fichier des permis de conduire, il restera plus de 115 millions d'euros. 

Cet argent ira aux collectivités locales en abondant le fonds appelé "amendes de police" (alimenté aussi par les PV dressés par les polices nationales et communales) que se partagent les collectivités pour financer les équipements routiers. Mais comme l'Etat a pris l'habitude de se se servir dans ce même fonds pour financer le plan Borloo dit de cohésion sociale et ainsi financer la péréquation entre les communes, en fin de compte UNE PARTIE DES CONTRAVENTIONS EMISES PAR LES RADARS FINANCE LES ENGAGEMENTS DE L'ETAT EN MATIERE DE COHESION SOCIALE ET NON LA SECURITE ROUTIERE.

Ce qui signifie également qu'à l'origine le plan Borloo ne disposait pas de la totalité du financement nécessaire. 


Voir http://www.assemblee-nationale.fr/13/rapports/r0276-tii.asp  et son article 16

Commenter cet article