Crise: des liquidités pour jouer au casino ?

Publié le par citoyen élenthere

Les banques centrales ont prêté des centaines et des centaines de milliards d'euros aux banques privées. Parfois même, l'argent public sert à recapitaliser lesdites banques. Pour quoi? Pour que ces institutions soutiennent l'économie réelle, pour qu'elles prêtent aux entrepreneurs et aux particuliers (discours officiels).

Mais contrôlons-nous l'usage de ces sommes colossales ? Non.
La preuve: des rumeurs sur  3 banques (française, européeenne et américaine) qui auraient joué au casino (pardon, en bourse) la baisse du titre Volkswagen. Manque de chance, la valeur du titre du constructeur allemand a flambé (quasiment x 3 en deux jours), ce qui engendre des pertes colossales si ces banques ont effectivement spéculé.

Si en contrepartie de ces aides, les Etats avaient demandé l'arrêt de la spéculation et avait mis en place un contrôle alors ce type de rumeurs (fondés ou non) n'aurait pas vu le jour. En tout cas bien réelle, la chute du titre de ces 3 banques aujourd'hui.

Dans toute société, dans tout groupe, quand on veut faire respecter des règles, on a besoin nécessairement d'un système de contrôle. Nos gouvernants, bercés par l'idéologie du laissez faire, ont oublié cette évidence...

http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRPAE49R12S20081028

Commenter cet article