Fusillés pour l'exemple, le retour en grâce?

Publié le par citoyen élenthere

Bockel, à 6 mois du 90ème anniversaire de l'armistice, réouvre le débat sur les fusillés pour l'exemple.
Il lance une réflexion sur ce sujet qui curieusement gène en France, comme si quasiment un siècle après les faits, on ne pouvait avoir le recul nécessaire (alors que les anglo saxons l'ont) ou que l'on ne pouvait critiquer les états majors et la justice militaires de l'époque.

Aussi, pour donner des références "culturelles" (une fois n'est pas coutume ici) à ce débat; un film et un livre.

Sur cet épisode, et sur la "justice" militaire chère à Clémenceau, voir ou revoir "les sentiers de la gloire" ("Path of Glory") de Kubrick avec Kirk Douglas en 57, qui ne sera projeté en France que dans les années 70. Le risque de censure étant réel chez nous, les producteurs ont préféré ne pas subir l'ire des associations d'anciens combattants.

Quant au "pacifisme" des soldats, les Anglais ont mis en évidence l'emergence d'un système coopératif entre combattants (alliés et allemands) le "vivre et laisser vivre" (let and let live). Il s'agissait, et pas simplement à Noël, d'épargner l'ennemi pour que ce dernier nous épargne et tout en laissant croire aux officiers d'état major, bien planqués à l'arrière que l'on se battait. Comment?  Des obus étaient lancés à une heure précise et toujours au même endroit, ceci permettait à l'ennemi de ne pas s'exposer inutilement. Et les Allemands en faisaient de même.

On doit cette mise en exergue à Ashworth dans Trench Warfare 1914–1918: The Live and Let Live System . Je n'ai pas trouvé une traduction française de cet ouvrage. En revanche, Axelrod, spécialiste de la théorie des jeux (outil bien connu en science politique, économie et en biologie) a traité en partie ce système dans un ouvrage publié en français chez Odile Jacob en 1996 et apparemment réedité en 2006.
http://www.odilejacob.fr/catalogue/index.php?auteur=181&cat=0204&op=par_auteur

Pour vous faire une idée de ce livre avant de se le procurer, voici un résumé complet:

http://www.cnam.fr/lipsor/dso/articles/fiche/axelrod.html

Commenter cet article