Quand le Sénat est indépendant de l'éxecutif

Publié le par citoyen élenthere

La séparation des pouvoirs (Executif, legislatif et judiciaire) tend en France à être un concept historique, un truc conceptuel défini par Montesquieu et qui a eu cours quelques décennies en République Française.
L'indépendance du législatif par rapport à l'exécutif. Un parlement qui ne suivrait pas ce que demande le président de la république: de plus en plus impensable. Surtout quand on se souvient de l'adoption de la Vème bis République...

En revanche, de l'autre côté de l'Atlantique, les traces de Tocqueville sont encore vivaces. En l'espace de deux mois, sur le Plan Paulson et hier sur le plan de sauvetage de l'industrie automobile, le Sénat n'a pas suivi les appels des hierarques démocrates et républicains et des Bush et Obama. Les représentants du peuple américain ont voté en leur âme et conscience.

Pour que la France retrouve la séparation des pouvoirs, il faudrait modifier le comportement des élus: une fois encore, le non cumul des mandats y compris dans le temps pourrait rendre moins opportunistes les pareementaires.

Commenter cet article