Darcos flingue le bac B

Publié le par citoyen élenthere

Le ministre de l'éducation nationale a déclaré que la filière ES (anciennement le Bac B), "sans débouché évident", attirait "beaucoup d'élèves qui occupent ensuite de grands amphis mais se retrouvent avec des diplômes de droit, psychologie, sociologie... sans toujours un emploi à la clé".

Personnellement, je rajouterai que les élèves vont en ES pour ne pas aller en STG (anciennement Bac G) et que pour eux on a créé en fac, la section AES "adminsitration économique et sociale" car leur niveau acquis en math est insuffisant pour suivre le cursus de sciences économiques.

Je partage donc le sentiment de Darcos. Cependant, il ne faut pas penser que la suppression de certains filières serait une solution. Il est nécessaire de reconstruire un système d'enseignement secondaire - universitaire à partir d'objectifs simples. Par exemple, un lycéen doit être capable de réflechir, de synthétiser des textes sans faire de fautes d'orthographe ou de syntaxe. En matière scientifique, pouvoir mener un raisonnement rigoureux.

Trop souvent, les jeunes gens sortant du systéme scolaire et universitaire ont des lacunes fondamentales. Je remarque que la qualité des copies au concours et même celle des CV ont regressé (fautes d'orthographe, ...) 

Quant aux filières uniersiatires bouchées évoquées par Darcos, je vous renvoie à un ancien article sur ce sujet prônant la polyvalence et donc l'enseignement des humanités à toutes les filières y compris aux scientifiques (médecine, bio...)

 

Commenter cet article