Quand ses comptes virent au rouge, l'Etat appelle Orange

Publié le par citoyen élenthere

L'an passé, à la même époque quasiment, l'Etat avait vendu plusieurs % de sa participation dans Orange (ou France Telecom) lui rapportant plusieurs centaines de millions d'argent frais.

Cette année, la manoeuvre est différente. Orange, qui a versé en juin de cette année, à tous ses actionnaires (y compris le premier d'entre eux l'Etat français), le dividende au titre de 2007, a décidé, chose exceptionnelle, de verser un acompte sur dividende 2008 en septembre prochain. Cette manoeuvre rapportera une centaine de millions à l'Etat (cela financera des dépenses actuelles et non du prochain budget).

Ce problème de pouvoir d'achat touche donc l'Etat qui a obtenu donc d'Orange une sorte d'avance sur salaire... Une goutte d'eau dans le déficit abyssal des comptes mais que les 15 milliards récurrents du paquet fiscal pèsent lourd....

Commenter cet article