Un instit vaut mieux qu'un curé ou un imam

Publié le par citoyen élenthere

Alors que N4 souhaiterait filer l'éducation des enfants aux imams dans les banlieues, 
alors qu'il rabaisse le rôle de l'instit,
il est bon de se demander si sans l'instruction publique, les fils d'immigrés, soutiens de N4 (Gallo, Guaino, Dati, Mariani...) seraient là où ils sont?

L'education nationale, tout comme la police de proximité, sont les chevaux de troie de la République dans les banlieues. Si la réorganisation de ces adminsitartions ne se fait pas en ce sens, on risque de se retrouver avec des élèves n'ayant lu comme seul livre d'histoires: la bible ou le coran.
Il y a urgence car un fils d'immigré de banlieue pense que N1 a battu les Anglais à Austerlitz et affirme que la France a une origine chrétienne (faut-il brûler l'immortelle Jacqueline de Romilly comme hérétique quand elle loue Platon, Aristote.. ? )

Prochaine étape: la reconnaissance du créationnisme ?

Commenter cet article