Les chiffres du surendettement

Publié le par citoyen élenthere

http://fr.biz.yahoo.com/23102007/155/le-conseil-economique-et-social-propose-d-ameliorer-la-lutte.html

Deux chiffres éloquents : 
185 000 dossiers de surendettement déposés en 2006 (chiffre en hausse)
3 600 000 ménages ont des difficultés à rembourser leurs dettes.

Ces données confirment, s'il le fallait encore, l'état des finances personnelles d'une bonne partie des ménages français. (environ 15% sont concernés par des difficultés).

Pour les pouvoirs publics, le surendettement est avant tout un problème individuel. Le surendettement est la conséquence de choix personnels. Les pouvoirs publics s'engagent timidement pour restreindre la liberté dont jouissent les organismes prêteurs. 

Je pense que se cacher derrière la responsabilité personnelle (qui existe parfois) permet aux pouvoirs publics de ne pas avouer que le surendettement fait partie du modèle économique souhaitée.

Vu que la consommation tire le peu de croissance française, un comportement microéconomique ultra-consommateur "vaut mieux" qu'un comportement d'épargnant. 

Evidemment, ce n'est pas sain car généraliser ce sytéme de surconsommation engendre des crises financières (voir la crise du subprime) ... et une chute de la croissance d'un pays à moyen terme.
Mais encore une fois,  dans une vision court-termiste de l'économie, le combat contre le surendettement n'est pas prioritaire.... d'autant plus que le secteur bancaire est derrière. 

Rachat de crédits destinés à allonger la durée, emprunts supérieurs à 25 ans (une génération) pour les individus devraient être interdits.

Commenter cet article